AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Napoléon au Haras du Clos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Napoléon d'Essa

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 07/02/2012
Age : 21
Attributions : /


Informations supplémentaires
Expérience du cavalier:
60/700  (60/700)
Expérience du cheval:
80/700  (80/700)
Autres
:


MessageSujet: Napoléon au Haras du Clos   Mer 2 Mai - 18:20



    Napoléon venait de passer la nuit dans son box. Ceci était plus qu'étonnant puisque depuis plusiseurs semaines il dormait à l'éxtèrieur. Les choses étonantes ne firent que continuer puisqu'une jeune femme vint voir l'étalon. Celui-ci leva son imposante tête et fixa la jeune femme. Elle prit en main son licol en cuir tout aussi imposant et rentra dans le box. Elle s' elle approcha duu jeune cheval qui vint se frotter vigoureusement contre elle. Après l'avoir repoussé gentillement, elle lui passa le licol et le fit sortir de son coin. Le gros animal passa la porte et fit demi-tour dans l'allée. Il se laissa attacher à l'anneau près de lui et la jeune femme repartit. L'étalon s'énerva , venir le déranger pour ensuite le laisser en plan ! Il releva nerveusement la tête, commença à trottiner sur place et envoya un puissant hennissement. C'est un homme qui revint le voir. Il avait les mains une chemise en polaire marron qu'il lui passa sur le dos. Un 4x4 suivit d'un van fit son apparition dans la cour, au bout de l'allée. L'homme détacha Napo et celui-ci prit les devants en trainant l'homme par le bout de la longe. En effet, avoir passé la nuit enfermé n'avait pas plus au trait irlandais et celui-ci avait fait le plein d'énergie qu'il devait rapidement décharger. L'étalon fut arrêté dans la cour par la jeune femme qui lui fit face. Napoléon fut rapidement rattrapé et monté dans le van non sans quelques refus de sa part. Une fois enfermé dans le van, celui-ci démara.

    Le voyage fut très long, mais enfin le cheval pu sentir le véhicule se stopper. L'étalon s'enervait, il avait besoin de soulage toute l'énergie qu'il avait en lui. Il se mit à hennir, releva la tête et frappa violement son antèrieur contre le sol à plusieurs reprises. Il avait besoin de sortir et si personne ne voulait le faire, il se débrouillerait seul.

________________________

Revenir en haut Aller en bas
 

Napoléon au Haras du Clos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « Corbeille /!\ »-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit