AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ellen • Mon royaume pour un cheval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Thingol / Ellen

♪ P'tit Lu
Biscuit maudit :p

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 23
Attributions : -


Informations supplémentaires
Expérience du cavalier:
140/1000  (140/1000)
Expérience du cheval:
145/1000  (145/1000)
Autres
:


MessageSujet: Ellen • Mon royaume pour un cheval   Sam 22 Fév - 22:30



Ellen Clifford



Généralités


Si vous l’avez, c’est pour la vie, c’est une maladie incurable. Vous continuerez à monter même s’il faut vous hisser sur un vieil hongre bien confortable avec des sabots tout élargis et un dos comme un bon vieux fauteuil à bascule.
Monica Dickens


Nom :  Ellen Victoria Mary Clifford
Âge :  42 ans
Genre :  F
Taille :  1m74
Place au haras : Enseignante (CSO)
Discipline de prédilection :  CSO, éthologie, randonnée à ses heures perdues
Carrière compétitive :  Résultats au niveau national dans sa jeunesse, à partir de 25 ans quelques compétitions internationales. Disparaît du monde de la compétition suite à une chute qui l'arrête net. Devient entraîneuse.




queen-of-australia.tumblr.com



Plus en détails


Caractère du personnage :  
Si vous la croisez, au détour d’une carrière ou d’un couloir d’écurie, elle ne vous marquera sans doute pas l’esprit. Tirée à quatre épingles, en tenue d’équitation ou non, elle reste une femme normale. Pourtant, il se dégage d’elle une assurance silencieuse, qui vous inspire naturellement le respect. Ellen parle peu, mais jamais inutilement. Elle a toujours été de nature douce, encline à aider son prochain, toujours prête à donner un coup de main ou un conseil à qui le lui demande. C’est une femme polie, aimable et aimante. Mais une fois au milieu de la carrière, avec ses élèves lui tournant autour à cheval, Ellen devient une femme impitoyable. Dure dans ses remarques et impartiales dans ses jugements, elle ne serait jamais méchante pour la simple envie de faire du mal. Simplement, elle estime de son devoir d’être d’une fermeté sans appel avec ses élèves. Car le monde de la compétition qui les attend –elle le sait pour avoir été l’une de ses victimes– ne le fera aucun cadeau. Pourtant, en cas de coup dur ou de découragement, Ellen sera la première à aller relever l’élève et à lui ordonner de retourner s’occuper de son cheval pour faire passer ces pensées noires. Et si son jugement est violent et sans détour, elle sera la première à féliciter ses élèves pour leur réussite. Accordant une grande importance à la relation homme-cheval, elle estime qu’il faut, pour réussir, passer autant de temps (sinon plus) à pied qu’à cheval. Ayant découvert l’éthologie sur le tard, elle pratique et enseigne cette méthode dès qu’elle le peut, persuadée qu’une mauvaise utilisation des aides classiques condamne les cavaliers à l’échec. Elle n’hésitera jamais à tout reprendre à zéro, jusqu’aux cavalettis qu’il le faut. La vérité est dans les bases. Une fois cela maîtrisé, votre cheval vous emmènera jusqu’au bout du monde. Tel est le leitmotiv de cette femme charismatique, et pourtant relativement secrète et souvent mal jugée. Mais Ellen ne cherche plus à plaire. Elle a dépassé ce stade depuis longtemps.

Description physique :  
Relativement grande, Ellen a toujours été mince, à la limite de la maigreur, sans qu’elle ait jamais pu rien y faire. Toujours tirée à quatre épingles, en polo blanc, en pantalon bleu et en bottes de cuir marron, elle accorde une grande importance à l’élégance, en n’importe quelles circonstances, et surtout pour monter à cheval. De nature soignée, elle apparaîtra toujours en tenue parfaite, et son cheval pareillement. Des cheveux blonds mi-long, qu’elle coiffe selon sa fantaisie, mais toujours avec une certaine simplicité. Du reste, Ellen a des goûts simples, mais beaucoup de bon goût dans ses choix de tenues. C’est une ancienne « femme du monde », élevée dans une Angleterre nostalgique de l’âge d’or de l’aristocratie, et sa façon d’être s’en ressent.

Avatar : Cate Blanchett




Il était une fois


Histoire :
Ellen voit le jour par une froide journée de fin d’automne. Elle est la première fille de Sir Anthony James Clifford, aristocrate anglais, et de Victoire de Caserac, fille cadette d’une famille aristocratique française. Si elle est leur première fille, elle est leur troisième enfant. Avant elle il y eut un garçon, qui mourut à l’âge d’un an, et une autre fille de deux ans son aînée. Les premières années d’Ellen se passent sans heurt. Elle grandit avec sa sœur, puis son jeune frère, entre le Sud de la France et les Highlands écossais.

L’amour des chevaux lui vient très tôt. C’est leur mère, puis sa sœur qui les lui font découvrir. Elle-même passionnée, son aînée prend rapidement goût à l’équitation. Ses parents lui payent un poney, et elle entraîne son frère et sa sœur sur tous les terrains de concours. Ellen et son frères ne tardent pas à s’y mettre, et reçoivent eux aussi leurs poneys. Si sa sœur avait manifesté dès le début un intérêt prononcé pour le dressage, Ellen n’a pas la patience nécessaire pour cette discipline. Elle se tourne donc naturellement vers le saut d’obstacles, et se révèle très douée avec les chevaux. Les compétitions s’enchaînent, et Ellen ramasse toutes les coupes. Et sa jeunesse, lentement, s’écoule, entre ses propres compétitions, celles de son frère et sa sœur, et l’école, où aucun des trois ne démérite. De cette jeunesse passée parmi les chevaux, Ellen garde parmi ses plus précieux souvenirs.

Mais toutes les belles choses ont une fin. Ellen a à peine 18 ans quand son frère, compétiteur de CCE, participe à une compétition nationale qui sera sa dernière. Son cheval s’empale dans un obstacle et fait un soleil. Le jeune homme de 17 ans meurt sur le coup. Pour les parents, le choc est insurmontable. Ils vendent tous les chevaux de la famille, malgré les supplications d’Ellen et de sa sœur. Choquées par la mort de leur frère et par cette injustice profonde de voir leurs chevaux vendus du jour au lendemain, les deux jeunes filles rompent définitivement avec leurs parents. Et c’est ainsi que un mois après la chute mortelle de leur cadet, les deux adolescentes quittent le domicile familial écossais et s’envolent pour la France. Elles n’ont depuis, plus jamais reparlé à leurs parents.

Elles sont accueillies à bras ouverts par la famille de leur mère. Les chevaux sont une histoire longue de plusieurs siècles dans cette famille, et Ellen et sa sœur trouvent soutient et réconfort auprès d’eux. Elles reprennent les compétitions, et, financées et entraînées par leur oncle, se mettent en quête de nouveau chevaux.

Sa sœur tombe assez rapidement sur un cheval qui lui plaît. Elle avait toujours été plus volage qu’Ellen, qui peut se révéler extrêmement difficile en matière de choix de cheval. Il lui faudra deux années pour trouver la perle rare. Elle a 21 ans lorsqu’elle tombe, au hasard d’une annonce dans le journal, sur un petit élevage perdu dans un village français. Ellen, n’y croyant pas vraiment, fait le déplacement, et tombe alors sur Faramir des Sauges. Entre eux, c’est loin d’être le coup de foudre. Faramir est imprévisible, rebelle et capricieux. Mais il a des moyens. Des moyens incroyables, même. Alors Ellen marche (pour une fois) au coup de cœur, et  l’achète.

Leur collaboration se révèlera difficile, laborieuse et chaotique. Mais Ellen n’abandonne pas. Bien qu’ils soient en dents de scie, les résultats de Faramir sont prometteurs. Constatant l’échec des méthodes « traditionnelles », Ellen se tourne vers ceux que tous considèrent comme des allumés. Elle fait le voyage jusqu’aux Etats-Unis pour découvrir les méthodes éthologiques, et revient les appliquer avec Faramir. Cela lui demande du temps et de la patience, mais petit à petit les choses s’améliorent. Une complicité se développe doucement, et les résultats vont dans le même sens. Faramir tient toutes ses promesses : malgré sa petite taille, aucune hauteur ne semble capable de l’arrêter.

Pourtant tout va s’arrêter. Un soir de compétition, l’hongre est fatigué. Il a déjà fait deux barres au matin,  là où il n’en aurait normalement pas fait, et Ellen hésite. Mais malgré tout, elle l’inscrit. Elle a 25 ans, est considérée comme « l’étoile montante », et vient tout juste d’accéder aux compétitions internationales. Alors elle y va. Cette décision, elle la regrette encore aujourd’hui.

Le parcours se passe bien, jusqu’à l’avant dernier obstacle. Faramir donne tout, malgré une fatigue visible. Il part trop tôt et mal, et atterrit directement dans l’obstacle. Le couple s’affaisse pêle-mêle sur l’oxer, brisant les barres au passage. Ellen, blessée sérieusement, est emmenée d’urgence. Faramir, lui, ne s’est pas relevé. Fracture intraitable. Il est euthanasié sur place.

Ellen passe trois mois à l’hôpital. Cette chute et la mort de son cheval, dont elle se considère responsable, interrompent net son envie de compétition. Après un an de creux, la jeune femme se rend toutefois compte qu’elle ne peut se passer des chevaux. Elle reprend les études, passe son diplôme d’enseignante. Lasse de vivre aux crochets de sa famille, elle se lance seule. Elle est rapidement prise comme entraîneuse, puis monitrice dans des écuries privées. Elle gagne sa vie correctement, et trouve là son équilibre.

Les années passent, et Ellen reconstruit sa vie. Elle prend plaisir à entraîner de jeunes cavaliers doués, qui grâce à son enseignement, obtiennent des résultats probants. Peut-être est-ce pour cela qu’un jour, elle entendit parler du Haras du Clos. Elle avait envie de nouveaux défis, de changement. Alors elle tenta sa chance.




queencate.tumblr.com




Pour en savoir plus sur vous

Puff :  P'tit Lu, again :D
Âge :  Toujours 19 ans ! (20 dans un peu plus d'un mois (a) )
Comment as-tu connu le forum ?  Mmmm...
Un petit commentaire dessus ?  CALIIIIIIN
Code du règlement :  Je dois vraiment le remettre ? (a)
Un autre perso sur HDC ?  Thingol :D

Un dernier mot ?   






________________________

Pourtant on ne s’ennuie jamais car l’ennui vient quand on ne se regarde plus. Et on ne peut pas ne pas regarder un cheval, regarder l’autre. Regardez-le vraiment et jamais, jamais vous ne vous ennuierez. C’est ça le sentiment équestre et ça n’est rien d’autre que de l’amour.
queencate & dressagetothenines (Tumblr) © Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas

Serge Cruzot

Fonda ▬
Plouf, jme suis noyée

avatar

Messages : 2362
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 22
Localisation : bien au chaud, dans une région polaire *_*
Humeur : Vive moi :B
Attributions : .


Informations supplémentaires
Expérience du cavalier:
515/1000  (515/1000)
Expérience du cheval:
0/1000  (0/1000)
Autres
:


MessageSujet: Re: Ellen • Mon royaume pour un cheval   Dim 23 Fév - 13:01

Hâte de voir la fin :D

________________________

Serge
Revenir en haut Aller en bas
http://x-crash.deviantart.com

Thingol / Ellen

♪ P'tit Lu
Biscuit maudit :p

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 23
Attributions : -


Informations supplémentaires
Expérience du cavalier:
140/1000  (140/1000)
Expérience du cheval:
145/1000  (145/1000)
Autres
:


MessageSujet: Re: Ellen • Mon royaume pour un cheval   Dim 2 Mar - 19:33

Et voilà, finiiiiii   

________________________

Pourtant on ne s’ennuie jamais car l’ennui vient quand on ne se regarde plus. Et on ne peut pas ne pas regarder un cheval, regarder l’autre. Regardez-le vraiment et jamais, jamais vous ne vous ennuierez. C’est ça le sentiment équestre et ça n’est rien d’autre que de l’amour.
queencate & dressagetothenines (Tumblr) © Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas

Serge Cruzot

Fonda ▬
Plouf, jme suis noyée

avatar

Messages : 2362
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 22
Localisation : bien au chaud, dans une région polaire *_*
Humeur : Vive moi :B
Attributions : .


Informations supplémentaires
Expérience du cavalier:
515/1000  (515/1000)
Expérience du cheval:
0/1000  (0/1000)
Autres
:


MessageSujet: Re: Ellen • Mon royaume pour un cheval   Dim 2 Mar - 19:35

YOUPIIIII ♥
bienvenue dans l'équipe des mono alors =P

Pas d'écurie du coup.

Ta première attribution sera Authentique du Clos

Je vais t'ajouter tes pts d'exp.

Amuses toi bien =P

________________________

Serge
Revenir en haut Aller en bas
http://x-crash.deviantart.com

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ellen • Mon royaume pour un cheval   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ellen • Mon royaume pour un cheval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: « Gestion » :: « Présentations » :: « Humains » :: « Validés »-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit